ODD

En septembre 2015, la communauté internationale s’est dotée d’un nouveau cadre mondial pour le développement durable et la lutte contre la pauvreté avec l’adoption de l’Agenda de développement durable (Agenda 2030). Ce plan d'action s'articule autour de 17 objectifs de développement durable (ODD), eux-mêmes assortis de 169 cibles qui visent d’ici à 2030 d’abord l’élimination de l’extrême pauvreté et de la faim, mais qui se consacre également à l’éducation, à la santé, à l’égalité des sexes, à l’eau, à l’énergie, à l’économie et à l’emploi, à la biodiversité et aux écosystèmes ainsi qu’aux sociétés pacifiques et inclusives. Les ODD sont ainsi un cadre de pensée et d’action, adopté par et pour les Etats, qui définit la politique globale de développement pour les années à venir. Pour en savoir plus sur le site de l'ONU :http://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-d...

Ce nouveau cadre programmatique propose des changements significatifs, dont entre autre ; i) le regroupement  des thématiques des Objectifs du Millénaire (ODM) et de l’Agenda pour le développement durable de Rio de 1992. Il comporte ainsi trois dimensions ; sociale, environnementale et économique ; ii) l’universalité de ses effets, car tous les Etats sont concernés et devront contribuer à la réalisation des ODD, en fonction de leurs capacités ; iii) le processus d’adoption participatif, qui a inclut le secteur privé et la société civile à travers de vastes consultations régionales. La Suisse s’est elle-même investie dans le processus de consultation.

Nous sommes, en tant que membre de la société civile et acteurs de la coopération au développement, directement concernés par ce programme, et avons, pour certains, déjà participé à l'élaboration des 17 objectifs de développement durable. L’importance de l’implication de la société civile va au delà du processus d’adoption, face à cet agenda qui manque de cadre contraignant. Les enjeux principaux concernent les potentiels, les contradictions et les limites de cet agenda ; la question de son financement, la volonté politique pour sa mise en œuvre et la cohérences des politiques publiques nationales qui y sont liées, et dans ce contexte, les perspectives et les avancements de sa mise en œuvre et des possibilités d’atteindre les ODD.

La Fédération genevoise de coopération (FGC) se met progressivement en phase avec les Objectifs de développement durable. En tant qu’organe faîtier, la FGC s’inscrit dans les ODD 1 (Pas de pauvreté), ODD 10 (Inégalités réduites) et 17 (Partenariats pour la réalisation des objectifs). Outre ces trois domaines transversaux, les associations membres de la FGC et leurs partenaires de terrain sont principalement actifs dans les domaines sectoriels suivants :

Pour la FGC il s’agit de donner un espace de réflexion aux associations sous forme de cycle d’atelier et de tables rondes pour qu’elles puissent s’informer, réfléchir et partager leurs connaissances et expériences sur les ODD(1). Ceci afin de mieux comprendre les enjeux qui se profilent, les liens avec leurs actions en vue de se positionner par rapport à ce nouvel agenda. Ce cycle a pour objectif de proposer une alternance entre des moments internes à la FGC et d’autres où il s’agit d’élargir la réflexion avec des acteurs externes afin de contribuer au débat sur la thématique.

 

ACTIVITES:

Eradiquer la pauvreté, lutter contre la faim, protéger la planète, garantir une prospérité pour tous : atteindre d’ici 2030, les Objectifs du développement durable (OOD), c’est le but fixé par les Nations unies dans un agenda commun. Pour y parvenir, les ODD doivent être mis en œuvre aussi bien par les collectivités publiques que par la société civile.

> Comment les ONG, les citoyennes et les citoyens peuvent-ils mettre en œuvre ces objectifs?

> Comment l’ONU conçoit-elle l’Agenda 2030, nouveau cadre de la coopération internationale ?

> Comment construire de nouveaux partenariats pour atteindre ces objectifs ?

Le 4 octobre 2018, la Fédération genevoise de coopération (FGC), réunira des acteurs internationaux, nationaux et locaux pour en débattre. La soirée sera organisée en collaboration avec l’Université de Genève et Biovision. Elle marquera la 5e Journée Genève Solidaire, qui commémore le jour où le parlement genevois a adopté la loi cantonale sur le financement de la solidarité internationale.

Cette soirée-débat permettra de discuter et d’approfondir la question des liens entre les ODD, les programmes de mise en œuvre et les actions qui se déploient au Nord et au Sud pour les réaliser d’ici 2030.

> A l’Université de Genève (lieu à préciser)

Des informations plus précises sur le déroulement de la soirée suivront.

 

Une soirée organisée en collaboration avec la Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Éducation de l’UNIGE pour croiser les expériences et les analyses des universitaires et des professionnels de la coopération internationale agissant dans le secteur de l’éducation en Afrique et plus particulièrement au sujet des défis qui se posent dans le cadre de l’Agenda 2030.

Intervenant-e-s :

  • Prof P. Wenda T. Tshiluba, Université de Kisangani en RDC
  • Marie-Thérèse Sautebin-Pousse, CPA - Coopération pédagogique en Afrique
  • Michel Vacheron, Terres des Hommes Suisse

Modération : Prof. Abdeljalil Akkari (FPSE UNIGE)

Compte rendu de la table ronde disponible ci-desous.

 

CAFE DES AM : Le développement durable - notions et vision communes : 16 mars 2017

Qu'entends-nous par développement durable au sein de la FGC ? Comment développer des indicateurs communs entre les AM pour mesurer  nos actions en lien avec les ODD ?

A cette occasion, nous discuterons de la notion de développement durable,  et vous présenterons la démarche de la FGC en dans le cadre du CAS en développement durable de l’UNIGE.

Plus d'information ici

Power Point du Café des AM disponible ci-dessous.

 

ATELIER D'INTRODUCTION SUR LES ODD : 26 avril 2016

« Le développement durable, les ODD c’est quoi ? Quels sont les opportunités et les limites de cet agenda global ? Comment faire des liens avec la pratique ?  »

Cet atelier introductif interne va revenir sur les notions de bases, traiter la question de la compréhension de la notion de développement durable et de l’agenda 2030 et fournir des outils pour aller plus loin dans la réflexion.

Plus d'information ici

 

 --

[1] Ce cycle a commencé avec le débat du 7 octobre 2015 organisé avec L'Académie de droit international humanitaire et de droits humains à Genève  et la Ville de Genève (DGVS), plus d'informations ici