Stabilité de l'aide publique au développement de la Suisse en 2019

En 2019, la Suisse a consacré 3,074 milliards de francs à l’aide publique au développement (APD), soit 42 millions de plus que l’année précédente.

En proportion du revenu national brut (RNB), l’APD suisse a atteint 0,44%, un ratio identique à celui de 2018, selon le communiqué du Département fédéral des affaires étrangères publié le 16 avril 2020. Ce taux se situe toutefois au-dessous de la valeur moyenne de 0,48% estimée pour la période du message sur la coopération internationale 2017–2020 et en deçà de l’objectif de 0,5% fixé par le Parlement en 2011.

 

©SeCoDév

Selon le communiqué, «ceci est dû principalement aux coûts d’asile comptabilisables dans l’APD plus faibles qu’initialement estimés et à des mesures d’économie dans les crédits de la coopération internationale décidées par le Conseil fédéral et le Parlement en 2016 et 2017». S’agissant des coûts d’assistance aux réfugiés, requérants d’asile et personnes admises provisoirement en Suisse comptabilisés dans l’APD, ils ont représenté 9% de l’APD totale en 2019. Hors comptabilisation de ces montants, le ratio entre l’APD et le RNB s'élève à 0,40% en 2019, autant qu'en 2018.

Dans le nouveau message sur la stratégie de coopération internationale 2021-2024 de la Suisse, adopté par le Conseil fédéral le 19 février 2020 et transmis aux Chambres, la part consacrée par la Suisse à l’APD atteindrait environ 0,46% du RNB pour la période 2021–2024.