Solidarité Genève Sud, statistiques 2015

Des chiffres qui parlent

En 2015, le total des contributions allouées à la solidarité internationale par les collectivités publiques du Canton de Genève s’élève à environ 29.9 millions de francs suisses, soit une augmentation de 16.4% par rapport à l’année 2010, où il s’élevait à 25.7 millions de francs suisses. S'il est vrai que les collectivités publiques genevoises en font plus que tous les autres cantons, il ne faut pas oublier que cela est cohérent avec le rôle international de Genève qui héberge 98% de organisations internationales installées en Suisse. Genève est bien consciente du rôle qu'elle joue au niveau international, raison pour laquelle elle s'est dotée d’une loi sur le financement de la solidarité internationale qui fixe une cible de 0,7% des dépenses de fonctionnement de l’Etat. Depuis 2013 la constitution genevoise y a consacré un article, ainsi qu'un second sur la coopération entre les collectivités publiques et le secteur associatif.

Parmi les 45 collectivités qui ont répondu à l’étude, 14 ont alloué à la solidarité internationale 0.7% ou plus du total de leurs dépenses de fonctionnement en 2015. Il s'agit par ordre décroissant de  Russin, Bardonnex, Presinge, Cartigny, Carouge, Vandoeuvres, Puplinge, Plan-les-Ouates, Céligny, Meyrin, Laconnex, Onex, Bellevue, Chêne-Bougeries.

Il est également important de noter que 9 collectivités se situent entre 0.6 et 0.7%.

1'321 subventions ont été versées à 387 entités pour l'année 2015.

C’est le Burkina Faso qui a reçu le plus grand montant avec CHF 950’423.--, soit 3.17% des contributions. Le Népal figure également parmi les plus grands bénéficiaires, en raison du séisme récent.     

La FGC vous invite à découvrir, en primeur, un outil statistique interactif et citoyen qui présente le palmarès des collectivités publiques pour 2015 et fait le bilan de 30 ans de solidarité internationale genevoise.


Pour consulter l'ePUB en ligne, suivez ce lien: http://tinyurl.com/zzyneqn

ou scannez le code QR