Les tables rondes de la FGC: «formation et coopération, un «plus» pour les jeunes»

L’éducation au développement dans les pays du Nord, la formation professionnelle de qualité dans ceux du Sud: l’une comme l’autre placent la coopération au service des jeunes.

Quels projets de formation sont les plus porteurs d’espoir et de sens pour les jeunes, au Nord comme au Sud?

A quel(s) engagement(s) peut conduire la sensibilisation aux enjeux du développement?

Pour débattre de ces questions, la Fédération genevoise de coopération (FGC) organise une table ronde, le jeudi 31 mai 2018, de 18h30 à 20h30, à la Haute école de travail social (HETS), 28 rue Prévost-Martin, à Genève.

Avec la participation de :

> Anne Lavanchy, anthropologue et professeure à la HETS ;

> Gita Steiner-Khamsi, directrice du Norrag (Réseau sur les politiques et la coopération internationales en éducation et en formation) et Joost Monks, directeur exécutif du Norrag ;

> Reto Grüninger, chef de la division Amérique latine et Caraïbe à la Direction du développement et de la coopération (DDC) du DFAE ;

> Isabelle Lejeune, directrice de l’association Tourism for Help;

> Pierre-Yves Pettinà, chargé de mission sur les projets solidaires au DIP.

 

Introduction: Catherine Schümperli Younossian, secrétaire générale de la FGC;

Modération: Catherine Dubouloz Chantre, chargée de communication de la FGC.

 

Le débat sera suivie d'une verrée.