«La formation professionnelle, outil pour l'autonomie»: notre supplément dans «La Tribune»

Retrouvez en ligne nos pages spéciales parues dans La Tribune de Genève du 26 mai 2018.

 

Au sommaire:

> La formation professionnelle, un outil pour l'autonomie: tremplin vers l'emploi, elle est devenue un axe fort de la coopération au développement

> L'éducation à la citoyenneté, un enseignement qui ouvre les jeunes au monde: à Genève, le travail de sensibilisation dans les écoles, mené notamment par des ONG comme Terre des Hommes, éclaire les enjeux de la solidarité internationale;

> «Moteur de l'engagement international, la bonne volonté de suffit pas»: l'interview de la professeure Anne Lavanchy sur l'éthique dans les projets de coopération; 

> A l'hôtel ou à la fermne, former les jeunes par la pratique: comment l'association Tourism for Help forme des jeunes dans un hôtel-restaurant d'application au Sénégal et comment ASED (l'Action de soutien à l'enfance démunie) accueille des jeunes dans une ferme-école à Madagascar.

> Au Mali, des formations misent sur l'auto-entrepreneuriat: pour faire face à la pénurie d'emploi, 150 jeunes sont formés par l'association pour l'Accès à l'éducation et à la formation (AccED) et son partenaire local dans des filières prometteuses, comme l'énergie solaire ou les technologies de l'information.

 

 

Ces deux pages spéciales ont été publiées quelques jours avant la table ronde consacrée à la formation et à la coopération, organisée par la FGC, en partenariat avec la Haute école de travail social (HETS). Projets de formation professionnelle dans les pays du Sud, sensibilisation des jeunes et éducation au développement, notamment grâce aux ONG, à Genève: les uns comme les autres placent la coopération au service des jeunes.

 

            

 

Plus de 80 personnes sont venues suivre les débats qui ont réuni: Anne Lavanchy, anthropologue, professeure à la HETS et directrice du module «Travail social international» ; Joost Monks, directeur exécutif du Norrag (Réseau sur les politiques et la coopération internationales en éducation et en formation); Reto Grüninger, chef de la division Amérique latine et Caraïbes à la Direction du développement et de la coopération (DDC) du DFAE ; Isabelle Lejeune, directrice de l’association Tourism for Help et Pierre-Yves Pettinà, chargé de mission - projets solidaires au DIP.