La FGC et l'IHEID consolident leur partenariat

La Fédération genevoise de coopération (FGC) et l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) ont confirmé et consolidé le partenariat entre les deux institutions en actualisant le protocole d'accord qui les lie. La FGC et l'IHEID entendent ainsi promouvoir la coopération au développement et l'information sur ce sujet dans le canton de Genève, en Suisse et au niveau international.

Les activités de la FGC et de l'IHEID se rejoignent sur bien des aspects, en particulier dans le domaine de la coopération internationale. Les deux institutions se complètent: elles représentent pour le public un espace privilégié de dialogue, d'échange et d'apprentissage. Important centre universitaire reconnu à l'internationale, qui cherche à stimuler une réflexion novatrice sur les défis du monde contemporain, l'IHEID fait bénéficier la FGC et ses organisations membres (OM) d'apports théoriques et liés à la recherche. La FGC et son réseau d'OM, qui ont une grande expérience opérationnelle de la coopération, partage ses compétences et ses analyses des situations globales et locales. La qualité des projets soutenus par la FGC et la réflexion interne d'un côté, l'ancrage des pratiques de terrain dans les programmes d'enseignement de l'IHEID d'autre part, en seront renforcées.

 

           

 

Liens forts et constructifs

Ce protocole d'accord s'inscrit dans la continuité des liens forts et constructifs, développés de longue date entre les institutions; il actualise le dernier contrat datant de 2006. L'Institut africain devenu par la suite l'Institut universitaire d'études du développement (IUED) avant de fusionner avec l'Institut de hautes études internationales en 2008 pour devenit l'IHEID est en effet l'un des membres fondateur de la FGC. L'IHEID fait toujours partie des 59 organisations membres de la FGC. La FGC soutient deux projets portés par l'IHEID: un programme de promotion de la paix en Colombie, ainsi que la formation en ligne en genre et développement.

 

Dominique Rossier, nouvelle présidente de la FGC. ©David Wagnières

 

La nouvelle présidente de la FGC, Dominique Rossier, est chargée d’enseignement et directrice du cours de gestion stratégique de projets de développement au sein de la formation continue de l'IHEID. Elle est également responsable académique de l’Executive Master en politiques et pratiques du développement pour l’Afrique francophone. Par ailleurs, Liliana Soler-Gómez, également chargée d'enseignement à l'IHEID, directrice du Certificat et du Master of Advanced Studies en genre et développement et coordinatrice académique pour l'Amérique latine de l'Executive Master en politiques et pratiques du développement est, elle, co-présidente de la Commission technique en charge d’analyser et de suivre les projets de développement et membre du Conseil de la FGC. Last but not least, la FGC emménagera en décembre prochain dans des locaux de l'IHEID à la rue Rothschild qui abritaient l'ancienne bibliothèque de l'IUED.

 

Conférence-débat en partenariat

Dans le domaine de l'information du public et de l'approfondissement de la réflexion avec les étudiants, les deux instituions organiseront conjointement le mardi 24 mai 2022, à 18h30, à la Maison de la Paix, une conférence-débat sur un thème actuel de discussion dans la solidarité internationale: «Coopération au développement et aide humanitaire, les nouvelles frontières».

La soirée permettra de croiser les points de vue d’expert·e·s et de professionnel·le·s du secteur de la coopération internationale afin de permettre une meilleure compréhension théorique du nexus et d’en apprécier les impacts sur le terrain. Elle offrira ainsi une première occasion publique de mettre en oeuvre le partenariat prometteur entre les deux institutions.

 

Approvisionnement en eau à Niamia, village malien du Pays Dogon dans la région de Mopti,
une zone sujette à de fortes tensions entre groupes armés. ©ASVD