Des militant·e·s de la FGC participent aux Grandes Marches

De la «marche du sel» de Gandhi à celles conduites par Martin Luther King pour l’obtention des droits civiques, les grandes marches du XXème siècle ont été des jalons historiques dans la conquête de droits nouveaux. C’est en référence à ces actions qu’a été baptisée l’installation participative présentée dans le cadre des 100 ans de la HETS (Haute école de travail social).

La FGC et plusieurs de ses associations membres sont associées à ce projet: de nombreux et nombreuses militant·e·s, en Suisse, en Afrique et en Amérique Latine, sont représenté·e·s dans l'installation. Ces personnalités, investies dans la défense des droits humains et de la justice sociale, ont choisi un slogan résumant leur engagement ou une cause à défendre qui leur est particulièrement chère. Pancarte à la main, ils et elles se sont laissé·e·s prendre en photo. Les photos collectées sont peintes sur des panneaux et découpées en silhouettes de taille réelle qui sont dressées dans la ville en une manifestation symbolique qui s’affranchit des frontières de cause ou de pays.

La première étape des Grandes Marches s'est déroulée le lundi 8 octobre sur la Place des Nations, avec une allocution de Joëlle Libois, directrice de la HETS et de Catherine Schümperli Younossian, secrétaire générale de la FGC.