Accès à l'eau potable: un prix international pour un projet brésilien de Genève Tiers-Monde

Soutenu par l’association Genève Tiers-Monde (GeTM), un projet de construction de citernes au Brésil a reçu le 2e prix international du World Future Council. Une distinction remise dans le cadre de la Conférence des Nations Unies contre la désertification.

Par l’intermédiaire de la FGC, GeTM a soutenu ce projet de l’organisation brésilienne CF8 (Centre féministe 8 mars) entre 2004 et 2010. Le programme a permis la construction de citernes pour récolter l'eau de pluie dans les régions semi-désertiques du «Nordeste». Après avoir reçu une formation technique, 24 femmes sont devenues formatrices et ont permis la construction de plus de 300 citernes familiales.

 

Le succès de l’expérience a incité le gouvernement brésilien à répliquer le programme à grande échelle: le CF8 a reçu le soutien financier et le mandat de former plus de 1000 femmes, dans les 6 Etats du «Nordeste» concernés par la désertification. Ceci a permis à GeTM de se retirer financièrement du projet, tout en contribuant à consolider une politique publique qui permet un accès durable à l'eau potable pour les familles rurales vivant dans la région semi-aride du Brésil.

C'est cette politique publique qui vient d'être considérée comme la deuxième initiative la plus importante dans le monde dans la lutte contre la désertification par le World Future Council.

Pour GeTM, ce prix marque une reconnaissance de sa propre vision institutionnelle. Cette dernière mise sur la durabilité et le long terme, ainsi que sur l’autonomisation des bénéficiaires qui deviennent acteurs de leur propre développement.