Table ronde: «Covid 19 : quel impact sur la coopération au développement ?»

Date: 
15.10.2020
Lieu: 
Salle B106, Uni Bastions, Rue de Candolle 5, 1205 Genève

Les impacts sanitaires, sociaux et économiques de la pandémie du Covid-19 et des mesures mises en place pour la combattre auront de lourdes conséquences dans les années à venir. Si l’ensemble de la planète est touchée, elle ne l’est pas de même manière: les populations les plus vulnérables sont particulièrement concernées car la crise a exacerbé les inégalités existantes.

Dans ce contexte, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté en avril 2020 une résolution qui réclame une intensification de la coopération internationale pour affronter la crise. Les premières données compilées par les agences onusiennes depuis le début de la pandémie, notamment dans le rapport sur L'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, font état d’une progression importante de la pauvreté et de la faim dans le monde. La réalisation de certains des Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030 en est compromise.

En Suisse, le Message sur la stratégie de coopération internationale pour les années 2021-2024 définit les orientations stratégiques pour cette nouvelle période, avec à la clé un  budget de plus de 11 milliards de francs sur la période. Rédigée avant la pandémie, cette stratégie est-elle toujours adaptée?

Quant aux organisations membres de la FGC en Suisse et à leurs ONG partenaires sur le terrain,  elles ont vu leurs activités directement touchées. Si des solutions innovantes ont été mises en place pour limiter la propagation du virus et sensibiliser les populations vulnérables aux mesures de précaution, la conduite des projets de coopération doit s’adapter à la nouvelle réalité.

En partenariat avec le Global Studies Institute de l’Université de Genève, la FGC ouvre la discussion sur les conséquences de la pandémie en matière de politiques de développement, sur leur mise en oeuvre dans les pays du Sud, au Burkina Faso notamment, sur l’évolution de la stratégie de coopération internationale de la Suisse, ainsi que sur les enjeux relatifs aux droits humains, tels que le droit à l’alimentation, au logement ou à l’éducation.

Une table ronde suivie d’un débat est organisée à l’Université de Genève (Salle B106, Uni Bastions), le 15 octobre 2020, à 18h00.

 

           

 

PROGRAMME DE LA SOIRÉE :

ACCUEIL ET INTRODUCTION

> Didier Péclard, directeur du Master en Études africaines au Global Studies Institute de l’Université de Genève

> René Longet, président de la FGC

 

TABLE RONDE ET DÉBAT

> Quelle évolution pour la coopération au développement post-Covid , rupture ou continuité ?

Catherine Schümperli Younossian, secrétaire générale de la FGC

> La stratégie de coopération de la Suisse dans un contexte post-Covid

Christian Frutiger, vice-directeur à la DDC, chef du domaine de la coopération globale

> La pandémie au défi du respect des droits humains

Melik Özden, directeur du CETIM

> Les impacts du Covid-19 dans les pays du Sud, perpectives du terrain

Noël Zankone, coordinateur national d’E-Changer au Burkina Faso

 

SYNTHÈSE ET CONCLUSION

> Didier Péclard, directeur du Master en Études africaines au Global Studies Institute de l’Université de Genève

 

MODÉRATION : Carmen Delgado Luchner, post-doctorante en Études africaines au Global Studies Institute

 

Inscription préalable vivement recommandée, participation dans la limite des places disponibles.

 

<< INSCRIVEZ-VOUS ICI >>

 

Inscriptions électroniques fermées.

 Inscriptions possibles sur place.

 

 

La table ronde pourra aussi être suivie à distance en direct sur la chaîne YouTube de l'Université de Genève:

https://www.youtube.com/c/UniversitedeGeneveUNIGE

 

Conformément aux directives cantonales, toutes les mesures de protection seront assurées au cours de l’événement.
Port du masque obligatoire durant la table ronde.

 


Crédit: WFP-Damilola_Onafuwa