Revenus décents pour les productrices et producteurs ruraux : la coopération internationale au défi des actions économiques pérennes?

Date: 
23.09.2021 10:30
Lieu: 
par Zoom

L’éradication de la pauvreté, particulièrement en milieu rural, est un objectif phare de la coopération internationale, identifié comme le premier des Objectif de développement durable (ODD 1). Une telle éradication de la pauvreté dans le monde repose, principalement, sur des actions économiques assurant aux petit·e·s producteurs et productrices des revenus décents permettant de couvrir les besoins de base de la famille.

De nombreuses actions de coopération au développement portent sur l’appui aux initiatives économiques des populations bénéficiaires. Ces initiatives sont nombreuses, en passant par de meilleures méthodes de production, de stockage, de transformation, de transport et de commercialisation des produits. Les formes d’appui sont également très diverses.

Aucune association ni organisme de développement ne peut prétendre détenir la meilleure solution, même si de nombreuses réussites sont répertoriées ici et là. Cependant la pauvreté ne recule guère dans le monde et la récente pandémie retarde les échéances fixées pour 2030.

L’échange des expériences et les comparaisons des résultats restent les meilleurs moyens pour partager les savoirs et diffuser les leçons apprises.

Afin d'explorer ces thèmes plus avant, la Plateforme souveraineté alimentaire (PSA) de la Fédération genevoise de coopération (FGC) organise:

Un webinaire, le 23 septembre 2021, sur  le thème:

«Des revenus décents pour les petit·e·s productrices et producteurs ruraux : la coopération internationale au défi des actions économiques pérennes?»

À 10h30 en Suisse /  8h30 au Burkina / 9h30 au Bénin.

La PSA composée d’organisations membres de la FGC a publié en 2020 une série de huit fiches pratiques sur les défis posés par la souveraineté alimentaire pour la coopération internationale au développement. Ce webinaire permettra de mettre en lumière deux fiches portant sur le thème de l’appui aux actions économiques:

> La fiche B «Modèles économiques, pérennité et entreprenariat» explore les collaborations avec les organisations paysannes à vocation économique, le soutien à des initiatives entrepreneuriales viables et le développement des compétences économiques et financières.

> La fiche G «Accès au marché et commercialisation» examine comment les petits producteurs peuvent s’organiser par le biais de concertations et d’accords pour peser sur les marchés de différentes filières.

Deux méthodes d’appui concrètes aux actions économiques seront présentées et discutées. La première porte sur l’appui à la création de groupes d’épargne pour les femmes selon la méthodologie des Associations Villageoises d’épargne crédit (AVEC) et la mise en place de programmes d’éducation financière porté par la Coopérative Philea et son partenaire local au Burkina Faso, l’I-RAD; la seconde présentera une formation à l’entreprenariat basée sur la méthode dite BUS (sigle en allemand) deux outils précieux qui ont été élaborés pour encourager l’auto-entreprenariat.

Avec les interventions et le partage d'expérience de:

> Jeanne Kossi, responsable de la mise en place de la démarche qualité dans les ESOP ( (Entreprise de Services et Organisations de Producteurs) de l’association ETD (Entreprises, Territoires et Développement) au Togo, partenaire de Ge TM, membre de la FGC.

> Nadia Estelle Anato, directrice technique du centre de formation Nonvignon en charge des partenariats formations et entreprises de l’association Eco Bénin à Cotonou, partenaire de Tourism for Help, membre de la FGC.

> Claude Arsène Savadogo, Agroéconomiste et coordinateur de GIE BIOPROTECT, groupement d’intérêt économique spécialisé dans la promotion de l’agroécologie par une approche marché et intervenant dans le renforcement de capacité des acteurs du développement rural au Burkina Faso.

> Adéline Nikiema, superviseuse du projet INCLUFIN «Inclusion financière des femmes au Burkina Faso: vers une réduction de la pauvreté et une prospérité partagée», mené par l’ONG I-RAD, partenaire de la Coopérative Philea, membre de la FGC. 

> Isabelle Lejeune, directrice de Tourism for help, coordinatrice de la PSA, à Genève.

Modération : Philippe Egger, Président de l’IRED (Innovations et Réseaux pour le Développement).

 

INSCRIPTION

 

Formation sur l'éducation financière. © Graine de Baobab