[ Conférence-débat ] Coopération au développement et aide humanitaire, les nouvelles frontières

Date: 
24.05.2022
Lieu: 
Auditorium Ivan Pictet, Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID), 2 chemin Rigot, 1202 Genève.

La coopération au développement et l’action humanitaire représentent deux domaines de la solidarité internationale, à la fois distincts et proches. La première met l’accent sur l’approche partenariale pour lutter contre la pauvreté et améliorer les conditions de vie des populations bénéficiaires de manière durable; la seconde opère en situation d’urgence et de crise, lors de catastrophes naturelles ou de conflits armés, pour protéger et assister les victimes, de manière neutre et impartiale.

Bien que la coopération au développement et l’action humanitaire aient des objectifs, des types d’interventions et des principes d’action distincts, la question de leur articulation est discutée depuis les années 1990 et connue sous le terme de «nexus», auquel s’ajoute la dimension de la construction de la paix en 2016, à la suite du Sommet mondial sur l’action humanitaire, à Istanbul.

À la fin du 20e siècle, les liens entre elles sont devenus plus étroits en raison de leur action simultanée dans des pays où les populations sont soumises tant à la pauvreté qu’à la violence armée. Et ces dernières années, la conjonction des crises sanitaire, climatique et sécuritaire donne une actualité supplémentaire à la discussion sur les frontières entre coopération au développement et aide humanitaire, toujours plus complexes et poreuses.

Dans ces conditions, comment doivent-elles ajuster leurs activités? Comment, dans un projet de développement, prendre en compte les impacts du réchauffement climatique, se traduisant par exemple par une raréfaction des ressources en eau?  Comment intégrer et gérer les risques sécuritaires pour les ONG de développement actives en particulier dans la région du Sahel? Comment, lorsque qu’une intervention humanitaire s’installe dans le long terme en raison d’un conflit de longue durée, y associer des activités de développement comme l’éducation des enfants? Comment promouvoir une action mieux articulée entre coopération au développement, aide humanitaire et promotion de la paix, notamment dans les contextes fragiles, afin d’augmenter l’efficacité et la pertinence de l’aide? Ces prochaines années, la convergence et la répartition des tâches entre les champs d’action constitueront un défi et un sujet de réflexion pour les politiques de coopération internationale.

La FGC, en partenariat avec l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID), propose une conférence-débat sur ces thèmes le mardi 24 mai 2022, à 18h30, à l’auditorium Pictet de l'IHEID. La soirée permettra de croiser les points de vue d’expert·e·s et de professionnel·le·s du secteur de la coopération internationale afin de permettre une meilleure compréhension théorique du nexus et d’en apprécier les impacts sur le terrain.

 

Approvisionnement en eau à Niamia, village malien du Pays Dogon dans la région de Mopti,
une zone sujette à de fortes tensions entre groupes armés. ©ASVD

 

Programme de la soirée:

 

18h30: accueil et introduction

> Marie-Laure Salles, directrice de l’IHEID

> Catherine Schümperli Younossian, secrétaire générale de la FGC

 

18h50: conférence introductive

> Jacques Forster, professeur honoraire de l’IHEID, ancien vice-président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), auteur de la série d’ouvrages Coopération Nord-Sud : la solidarité à l’épreuve parus en 2021 aux Éditions Livreo-Alphil

 

19h10: débat

Derek Müller, chef de la division MENA-D et responsable des questions concernant la fragilité, les conflits et les droits de l'homme à la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE)

> Robert Messe, étudiant de l'Executive Master en politiques et pratiques du développement (DPP'22) et administrateur en charge du terrain pour l’UNHCR au Tchad

> Dominique Rossier, présidente de la FGC et chargée d’enseignement à l’IHEID

 

20h10: questions et échange avec le public

 

20h30: réseautage autour d’un apéritif

 

> Modération: Liliana Soler-Gomez Lutzelschwab, coordinatrice académique pour l'Amérique latine de l'Executive Master en politiques et pratiques du développement (DPP)

 

Conférence-débat en format hybride : sur place en présentiel ou en ligne

Lien pour participer en ligne :

https://zoom.us/j/98557794459?pwd=d1h1YnNmNjQ1eDlFZnZoMElMTkZCZz09

Passcode: 123456

 

S'inscrire