Education

L’éducation (formelle et non-formelle), la formation professionnelle et l’emploi sont des conditions clés dont l’importance dans le développement a été maintes fois réaffirmée. Il est indispensable de fournir aux jeunes les possibilités de se former, et de les accompagner dans leur transition vers le travail. Le soutien aux femmes est également essentiel pour favoriser notamment leur autonomie et leur participation aux prises de décisions. 

La qualité de l’éducation est médiocre dans de nombreux pays, ce qui engendre des taux d'abandon élevés et des taux de réussite faibles. Même les élèves ayant fait une scolarité complète sortent souvent sans le socle de connaissances, de capacités et de compétences qui leur permettront d’accéder à un emploi et de continuer à apprendre tout au long de leur vie.

En outre, beaucoup d’enfants et de jeunes décrochent faute de soutien scolaire, parce que la faim les empêche de se concentrer, ou, dans le cas des jeunes filles ou jeunes femmes, à la suite d’une grossesse.

Donner aux exclu·e·s les moyens d’acquérir une éducation de qualité et de gagner leur vie

Les projets soutenus par la FGC visent en priorité l’intégration des enfants et des jeunes exclus de l’éducation, en leur donnant accès à une scolarité ou des formations de qualité, adaptées au contexte local, et le soutien à l’emploi des jeunes et des femmes à travers l’alphabétisation, la formation professionnelle, la création d'entreprises et le crédit.

Rencontres, formations et échanges

La FGC organise dans le cadre du partage des savoirs des espaces de rencontre et d'échange sur le thème de l’éducation qui s'adressent aux organisations engagées dans des projets de développement.

Ces différents moments d'échange entendent générer des partages d’expériences et une discussion autour des outils disponibles et des pratiques. Afin de favoriser un processus d'apprentissage collectif et de contribuer à la qualité des projets de développement.

 

Deux ateliers d’échange d’expériences sont proposés en collaboration avec l’équipe Dimensions Internationales de  l’Education (ERDIE) de la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation (FPSE) de l’Université de Genève (UNIGE). L'occasion de bénéficier des analyses d'universitaires et de croiser ses expériences avec d'autres organisations membres de la FGC actives dans le secteur de l’éducation.

Atelier 1 : Approches pédagogiques pertinentes dans les projets de coopération : les 02 et 23 avril 2020 (08h30-12h30)

Atelier 2 : Construction d’indicateurs dans les projets de coopération internationale : les 07 et 14 mai 2020 (08h30-12h30)

Formateurs / Animateurs :

Thibaut Lauwerier et Abdeljalil Akkari, enseignants à l’Université de Genève et auteurs de l’ouvrage Construire et mettre en oeuvre un projet de coopération internationale en éducation.

Plus d'information ici.

 

Table ronde du 31 mai 2018 : Formation et coopération, un «plus» pour les jeunes

Education au développement à Genève, formation professionnelle dans les pays du Sud : l’une comme l’autre sont porteuses d’espoir et de sens pour les jeunes.  Au Sud, les projets de coopération dans le domaine de la formation des jeunes favorisent l’accès au(x) savoir(s) et à l’emploi. Au Nord, la sensibilisation aux enjeux du développement durable favorisent l’engagement citoyen en s’appuyant sur des valeurs de solidarité et d’ouverture.

Quels projets de formation sont les plus porteurs d’espoir et de sens pour les jeunes, au Nord comme au Sud ? A quel(s) engagement(s) peut conduire la sensibilisation aux enjeux du développement? Pour débattre de ces questions, la Fédération genevoise de coopération (FGC) a organisé une table ronde, à la Haute école de travail social (HETS), 28 rue Prévost-Martin, à Genève.

Avec la participation de :

  • Catherine Schümperli Younoussian, secrétaire générale de la FGC;
  • Joost Monks, directeur exécutif du Norrag ;
  • Anne Lavanchy, anthropologue et professeure à la HETS;
  • Reto Grüninger, chef de la division Amérique latine et Caraïbe à la Direction du développement et de la coopération (DDC) du DFAE ;
  • Pierre-Yves Pettinà, chargé de mission sur les projets solidaires au DIP ;
  • Isabelle Lejeune, directrice de l’association Tourism for Help;
  • Stéphane Castelli, responsable des relations internationales de la HETS.

 Modération : Catherine Dubouloz Chantre, chargée de communication de la FGC.

Podcast de la soirée à écouter ici.

 

En février 2017, la FGC a proposé une table ronde en collaboration avec la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation (FPSE) de l’UNIGE pour croiser les expériences et les analyses des universitaires et des professionnel·le·s de la coopération internationale agissant dans le secteur de l’éducation en Afrique et plus particulièrement au sujet des défis qui se posent dans le cadre de l’Agenda 2030.

Avec la participation de:

  • Prof P. Wenda T. Tshiluba, Université de Kisangani en RDC;
  • Marie-Thérèse Sautebin-Pousse, CPA - Coopération pédagogique en Afrique;
  • Michel Vacheron, Terre des Hommes Suisse.

Modération : Prof. Abdeljalil Akkari (FPSE UNIGE).

Le compte rendu de la table ronde est disponible ici.