Amilcar Cabral, recueil de textes introduit par Carlos Lopes

Né en 1924, dirigeant historique du mouvement pour l'indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert, Amilcar Cabral a été assassiné à Conakry le 20 janvier 1973, trahi par certains de ses propres compagnons à la solde, selon toute vraisemblance, du régime colonial portugais.
L'indépendance de la Guinée-Bissau et celle du Cap-Vert furent officiellement reconnues quelques mois plus tard, en 1973 par l'ONU et respectivement en 1974 et 1975 par la Révolution portugaise des Œillets... Amilcar Cabral était alors déjà entré dans l’Histoire comme l'un des principaux héros de l’émancipation africaine !
La commémoration des 40 ans de sa mort et les premiers pas vers la libération nationale nous aident à comprendre à quel point la contribution de Cabral a été unique, mais aussi à quel point sa pensée reste pertinente aujourd’hui.

Ce petit livre présente quelques-uns des textes d'Amilcar Cabral les plus marquants traitant, entre autres, du rôle de la culture, de la bourgeoisie locale et de la construction de l'unité dans les mouvements d'indépendance nationale.

A acheter sur le site du CETIM 11 CHF/ 8,50.