Travesia, un spectacle dansé par des jeunes genevois·se·s et bolivien·enne·s, joué à guichet fermé

Lundi soir au Théâtre de la Parfumerie, à Genève, le spectacle Travesia, présenté par l'association Solidar Suisse Genève, a fait salle comble et séduit le public.  Il a été suivi d'une discussion entre le public, les artistes et les chorégraphes, Patricia Sejas Aramburo (Bolivie) et Noelia Tajes (Genève).

 

Photos: ©TajPhoto

Mêlant hip-hop et danse contemporaine, Travesía est un spectacle dont l’inspiration trouve sa source sur deux continents. Dix jeunes - cinq Bolivien·ne·s et cinq Genevois·e·s - questionnent par le mouvement le thème de la migration, comprise comme une traversée autant géographique qu’existentielle.

Cocréé entre Cochabamba en Bolivie et Genève, ce spectacle des compagnies DanZur (Bolivie) et NoTa & Guests (Genève) fait entendre par l’art les voix des jeunes d’aujourd’hui, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs.

 

 

Il a été précédé de la représentation de Basta!, une création collective de la compagnie DanZur qui permet de sensibiliser, en Bolivie, les jeunes et leurs parents à la question des violences contre les femmes. 

 

             

 

Ce spectacle est issu du projet LanzArte développé par l'association Solidar en Bolivie depuis 2006 et soutenu par la Fédération genevoise de coopération. Grâce à son succès national, il offre à la jeunesse bolivienne des possibilités uniques d’expression.

Une représentation aura lieu le mercredi 20 novembre à 14h sur la Place des Nations dans le cadre des festivités marquant les 30 ans de la Convention sur les droits de l'enfant.

Découvrez le trailer: