«Lendemains solidaires»: une nouvelle revue digitale pour un autre développement

Lendemains solidaires, la nouvelle revue digitale du CETIM pour un autre développement, est en ligne sur un site dédié.

Plateforme de débat incisive et plurielle, elle analyse et discute les conséquences des politiques néolibérales à l’origine du mal-développement.

La première parution est consacrée aux systèmes alimentaires en état de siège, à la protection de l'agriculture paysanne et aux enjeux liés à la souveraineté alimentaire. Quelques articles en libre accès donnent un aperçu des contenus en ligne.

 

 

«Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. Ne pas les nommer, c’est nier notre humanité». Le CETIM fait sienne cette citation de l’écrivain Albert Camus: Lendemains solidaires s’intéresse au concept de mal-développement, elle en définit les contours, les causes et les conséquences dans tous les aspects de la vie (social, économique, culturel, sanitaire, environnemental). Dans l’optique du CETIM, le développement ne doit en effet pas être confondu avec la croissance économique.

Lendemains solidaires questionne les facteurs et les dynamiques du mal-développement qui affaiblissent le potentiel de création d’économies et de sociétés plus égalitaires, plus inclusives et durables. En créant un espace de discussion à large audience, cette revue informe et implique les citoyen·nes à travers une série de débats pluralistes et démocratiques. A cette fin, Lendemains solidaires donne la parole aux représentant·es des mouvements sociaux, aux militant·es, aux jeunes, aux académicien·nes et aux scientifiques indépendant·es.

 

Infos pratiques

> Lendemains solidaires est une revue digitale grand public.

> Elle paraît 3 fois par an.

> Abonnement : pour un montant de 20.- CHF par année, vous vous abonnez à trois numéros de Lendemains solidaires. Chaque numéro thématique privilégie la publication d’articles originaux, la diversité des points de vue issus de tous les continents.

 

S’abonner à la revue digitale du CETIM

 

Découvrez la revue en vidéo: