Le palmarès de la 18e édition de FILMAR

Le public récompense EL MUNDO DE CAROLINA !

FILMAR a soumis 8 COUPS DE COEUR à l'avis des spectateurs. Après dépouillement des bulletins de vote, c'est le documentaire uruguayen El mundo de Carolina de la cinéaste Mariana Viñoles qui a conquis le public ! Un documentaire qui invite à la rencontre de Carolina, une jeune femme trisomique, et qui émeut par son humanité et son regard sensible.
La cinéaste remporte le Prix du Public, d'un montant de CHF 4'000.-, cofinancé par la Fédération Genevoise de Coopération et Helvetas.
FILMAR félicite chaleureusement Mariana Viñoles et se réjouit de découvrir ses futurs projets !
Si vous l'avez manqué, le film sera projeté à nouveau le dimanche 18 décembre à 17h00 aux Cinémas du Grütli (salle Langlois).
 

 

CAMINO A LA PAZ, le choix du Jury des Jeunes !

Le Jury des Jeunes de cette 18ème édition a rendu son verdict après trois heures de délibération : le Prix du Jury des Jeunes récompensant la meilleure OPERA PRIMA revient au cinéaste argentin Francisco Varone pour son long-métrage Camino a La Paz ! Un road-movie séduisant, doucement humoristique et profondément empathique.
Le Prix du Jury des Jeunes, d'une valeur de CHF 4'000.-, est cofinancé par Terre des Hommes Suisse, Eirene Suisse et la Centrale Sanitaire Suisse Romande (CSSR).
Le Jury des Jeunes et FILMAR en América Latina se joignent pour adresser toutes leurs félicitations au réalisateur et suivront de près son parcours !
Si vous l'avez manqué, le film sera projeté à nouveau le dimanche 18 décembre à 19h15 aux Cinémas du Grütli (salle Simon).

   

 

Le voyage continue !

FILMAR joue les prolongations ce lundi 5 et mardi 6 décembre au Cinéma BIO de Carouge avec 7 films de sa programmation !
Rendez-vous sur www.cinema-bio.ch !
 
La 19ème édition aura lieu du 17 novembre au 3 décembre 2017

La 18ème édition a été la dernière sous la direction de Sara Cereghetti, qui souhaite adresser le message suivant :
"Nous venons de vivre une 18ème édition sous le signe de la célébration. Après six éditions, dont quatre à la direction, je reconnais au Festival FILMAR en América Latina trois qualités qui marqueront à jamais mon expérience professionnelle et humaine : son engagement vis-à-vis des productions cinématographiques et des cinéastes d’Amérique latine, sa proximité avec le public et son honnêteté. Je suis heureuse d’avoir pu nourrir ce projet avec mon regard et ma présence."
C'est avec émotion que le festival la remercie pour son engagement dans l'organisation des dernières 6 éditions. L'association Cinéma des Trois Mondes souhaite la bienvenue à sa nouvelle directrice, Vania Aillon.