L'ASCEAS dans «Esprit solidaire»: la gestion durable des déchets dans une commune du Sénégal

Depuis plusieurs années, l'association genevoise de soutien au Centre écologique Albert Schweitzer (ASCEAS-GE) accompagne des communes sénégalaises dans la gestion et le recyclage des déchets. Leur objectif: éviter que les espaces communaux à l’entrée et à la sortie des villes se transforment en décharges sauvages. Ce mois, l'émission Esprit solidaire présente le projet à Ndande, dont le centre de tri sert de modèle pour les autres communes dans lequel ces actions de gestion durable des déchets se développent.

Le projet a démarré à l’initiative de mères qui ne voulaient plus que leurs enfants marchent sur des déchets en allant à l’école, ni jouent dans des lieux jonchés de détritus. Un premier volet d'activités permet de soutenir et d’accompagner des groupements de femmes chargées de sensibiliser la population et de collecter une redevance auprès des habitant·e·s, dont les ordures seront ramassées et traitées. Un autre volet vise à organiser la collecte des déchets, à réaliser des centres de tri et de stockage, et à impliquer des acteurs privés du domaine de la valorisation et du recyclage. Il permet de créer des emplois dans la collecte et le tri des déchets, tout en contribuant à améliorer le cadre de vie, ainsi que les conditions de vie sanitaires des citoyennes et des citoyens.

En plateau, Léa Peresson, membre du comité de l'ASCEAS-GE, revient sur les activités au Sénégal et explique le projet d'animation mené à Genève pour sensibliser les élèves à la gestion des déchets et de l'environnement, des enjeux qui ne connaissant pas de frontières et se posent aussi au Nord comme au Sud.