La plate-forme Haïti de Suisse capitalise sur 20 ans de travail en réseau

Plate-forme Haïti de Suisse (PFHS) - Un bilan de 20 ans en réseau

Synthèse du projet de capitalisation soutenu par le programme partage des savoirs de la FGC.

 

Comprendre pour mieux apprendre, apprendre pour mieux agir.

 

En 1992, des organismes de Suisse ayant des liens avec Haïti ont décidé de se constituer en une Plate-forme Haïti de Suisse (PFHS), avec les 3 axes de réflexion : l’information, les droits humains et la coopération au développement peu à peu regroupés, dans les relations de partenariat Nord-Sud, sous un grand chapeau, celui des droits humains au sens large (droits civils et politiques, économiques, sociaux et culturels). En 2007, dans ce sens, la PFHS s'est donnée des lignes d’actions de coopération[2] par rapport à la réalité haïtienne : s'informer - se concerter - agir (plaidoyer).

La PFHS réunit une vingtaine d’organisations très diverses mais reliées entre elles par une communauté d’intérêts. Un lien identitaire les unit puisque ce sont toutes des associations suisses travaillant dans le cadre de la coopération au développement, en/avec Haïti pour améliorer les conditions des personnes à travers un appui à la société civile.

Elles partagent des expériences communes : les organisations membres œuvrent souvent depuis plusieurs années aux niveaux local et/ou national, principalement en support et-ou en coopération avec des organisations de la société civile. Elles ont des préoccupations communes,  convaincues de l’importance de bien connaître le contexte haïtien et en comprendre ses dynamiques; de reconnaître les Haïtiens-nes en tant qu’acteurs à part entière de leur développement; d’œuvrer dans le sens de changements positifs durables, impliquant autant que possible les institutions publiques haïtiennes.

Découvrez dans cet article le détail de ce bilan qui a reçu le soutien du programme "partage des savoirs" de la FGC. 



[1] La Plate-forme Haïti de Suisse (PFHS),  un réseau d’acteurs actifs en Haïti, pour Haïti et avec la société civile haïtienne.

[2] PFHS – Déclaration  de principe et statuts – révision juin 2007