Forum Social Mondial 2013 à Tunis : les Suisses présents en force et en qualité.

Fribourg/Berne, le 18 mars 2013

Le Forum Social Mondial aura lieu du 26 au 30 mars à Tunis. À cette occasion, les organisateurs souhaitent apporter leur soutien aux forces progressistes du « printemps arabe ». Une délégation suisse de plus de 60 personnes y prendra part, dont fera partie la présidente du Conseil National.

Après Nairobi (2007) et Dakar (2011), c’est la troisième fois que le Forum Social Mondial se tient en Afrique. Les organisateurs attendent entre 30'000 et 50'000 participant-e-s, qui auront l’occasion de débattre sur une large palette de thèmes actuels. Plus d’un millier d’activités sont prévues, qui leur permettront de concevoir des campagnes communes au-delà des frontières nationales et d’échanger leurs expériences. Il va de soi que les événements récents dans le monde arabe y tiendront une place importante. Mais les différentes crises qui menacent actuellement le monde, ainsi que la discussion lancée par l’ONU sur un nouvel agenda global du développement seront également au centre de nombreux débats.

E-CHANGER, organisation suisse de coopération solidaire par l’échange de personnes et Alliance Sud, communauté de travail pour la politique de développement – regroupant Swissaid, Action de Carême, Pain pour le prochain, Caritas et Eper – organisent à nouveau le déplacement d’une délégation suisse à l’occasion du Forum Social Mondial. Plus de 60 personnes y prendront part, un record pour ce type d’initiatives. Six parlementaires fédéraux feront partie de la délégation*, dont la présidente du Conseil national, Maya Graf, ainsi que des représentant-e-s des syndicats, des médias et de diverses organisations non-gouvernementales. Avant le forum, la délégation s’entretiendra avec des personnalités de la société civile tunisienne au sujet de la situation du pays et rencontrera des partenaires suisses de la coopération au développement.

E-CHANGER et Alliance Sud participent également de manière active au Forum Social Mondial. Alliance Sud, en collaboration avec des partenaires tunisiens, organise en effet des ateliers sur la question du placement en Suisse de l’argent des dictateurs, et sur la problématique du nouvel accord adopté par le Parlement, relatif aux investissements entre la Suisse et la Tunisie.

E-CHANGER anime, en collaboration avec des organisations du sud, un atelier sur les thèmes de la coopération au développement et des mouvements sociaux.

Pour de plus amples informations, les personnes de contact suivantes se tiennent volontiers à votre disposition :

Sergio Ferrari, E-CHANGER, Tél. +41 78 859 02 44, sergioechanger@yahoo.fr

Pepo Hofstetter, Alliance Sud, Tél. +41 79 322 36 11, pepo.hofstetter@alliancesud.ch

 

[1]En plus de Maya Graf  (Les Verts) participent les Conseiller-e-s Nationaux Maya Ingold (Partie Evangélique), Francine John-Calame (Les Verts), Manuel Tornare (Socialiste), Christian van Singer (les Verts) et le Conseiller aux Etats Luc Recordon (Les Verts)

Vous trouverez plus d’informations sur le Forum Social Mondial ici

ou dans le dossier électronique d’Alliance Sud

et sur le site d’E-CHANGER